Recherche

Mon bébé au Québec

Le blog d'une (bientôt) expat' et future maman

Mois

décembre 2015

Visite de la maison de naissance

Me voici arrivée au Québec… bon temporairement pour le moment juste pour découvrir le pays de mon enfant et mon futur pays et puis voir futur papa pas vu depuis 3 mois – soit juste avant que nous sachions que j’étais tombée enceinte.

Décalage horaire – jet lag – fatigue – froid – achat d’un manteau… :/ les premiers jours n’ont pas vraiment étaient l’fun mais on s’en sort.

Hier nous avions notre 1er RDV à la maison de naissance, futur papa n’ayant ni permis ni voiture c’est belle maman qui nous y a accompagné. Beaucoup d’émotions parce que du coup c’est aussi notre premier RDV de suivi de grossesse en couple. On a commencé par nous faire signer la fiche d’acceptation des tarifs sans RAMQ… pas le meilleur accueil mais on comprend. Puis on nous a remis une tonne de choses à lire et notamment ce que j’appellerais la « Bible de la naissance » édité par le Québec.

Nous avons ensuite visité la maison de naissance. Pas seulement les chambres non, on nous a tout montré et expliqué. Et enfin nous avons vu les chambres : Neige, Désert, Forêt et Mer. Toutes ressemblent à des petits cocons comme à la maison, elles sont équipées de grandes baignoires, ballons, mais aussi de crochets pour s’aider avec des sangles suspendues lors de l’accouchement.

La sage femme nous a alors reçus pour un long entretien qui visait à faire le point sur mon état de santé, d’éventuels antécédents familiaux, l’évolution de ma grossesse etc. Après cela elle a pris ma tension et nous avons écouté le coeur de notre petit bébé. Futur papa et moi étions très émus. J’ai été contente aussi car j’ai dit à la sage femme qu’il me semblait que je portais bébé plus sur la gauche et après palpation il s’avère que oui et que donc je ressens assez bien les choses. C’est bête mais ça m’a rassurée, je me dis que si je ressens bien les choses peut être que ça m’aidera à mettre mon enfant au monde.

Voilà, où nous en sommes.
La suite au prochaine épisode…

Publicités

Médecins du monde à la rescousse

logo_medecins_du_mondeA force de recherches, nous avons entendus parler des rencontres de Médecins du monde (MDM) qui permettent aux femmes sans RAMQ d’avoir suffisemment d’informations pour trouver des solutions au suivi de grossesse. Etant toujours en France c’est futur papa qui s’y est rendu (il est top ce futur papa, je l’aime tant ^^ ). Cet article est donc co-rédigé avec futur papa.

 

Les 2 points à retenir :

 1/ il est interdit a un établissement de santé de refuser une femme enceinte en travail, car c’est un soin d’urgence essentiel. Donc peu importe la situation financière ou légale d’une femme en train d’accoucher, elle sera prise en charge.

2/ Quel que soit le montant facturé par l’hôpital il est toujours possible de négocier un échéancier de paiement qui corresponde à ses ressources

 
La rencontre était présentée par une intervenante sociale et une infirmière active au sein de MDM. La clinique est destinée principalement aux migrants sans statut ou en attente de celui ci. Il y a 6 cliniques par mois, autant dire bien peu vu les besoins.

Elles ont fournis une liste des CSSS de la region de Montréal et expliqué comment y prendre RDV et présenté des ressources affiliées pour échographie et analyses.
MDM a une liste des lieux de naissances a Montreal (autant hôpitaux que maison de naissances) et des frais associés à chacun de ces endroits. Le gros de l’effort présenté est de centraliser les informations utiles afin de pouvoir choisir.
Elles ont ensuite expliqué ce qui est nécéssaire et souhaitable pour un suivi de grossesse, comment fonctionnent les RDV chez les médecins (pourquoi un rdv de 10 minutes coute 100$), ce que le médecin observe et pose comme conclusion, etc.
Ensuite les questions relatives aux dépôts et frais d’hôpitaux. Ce qu’il faut retenir c’est qu’il est interdit a un établissement de santé de refuser une femme enceinte en travail. C’est considéré comme un soin d’urgence essentiel. Donc peu importe la situation financière ou légale d’une femme en train d’accoucher, elle sera prise en charge au même titre et avec les même soins qu’une autre couverte par la RAMQ.
Apres l’accouchement l’hôpital facture les frais encourus. Il est important de contacter le service de compta de l’hôpital dès reception de la facture afin de proposer un plan de paiement. L’hôpital ne refuse jamais de proposition quand bien même ca serait 50$ par mois. Ils préfère recevoir des sous que rien du tout.
Autrement elles nous ont aussi listé un tas de ressources familiales par arrondissement (alimentaire, vestimentaire, sociales etc.)

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑