sante-pfsi-info

Avec futur Papa on pensait avoir trouver une piste : le PFSI.

Kézako ?

« Le Programme fédéral de santé intérimaire (PFSI) offre une protection en matière de soins de santé limitée, temporaire et financée par des fonds publics aux personnes ci-dessous qui ne sont pas admissibles à l’assurance maladie provinciale ou territoriale :

  • personnes protégées, y compris les réfugiés réinstallés,
  • demandeurs d’asile,
  • certains autres groupes. »

Charabia
C’est cette dernière mention qui nous a donné espoir d’autant plus que dans le tableau des « bénéficiaires » on trouve la mention :

« Femmes enceintes qui sont admissibles au PFSI, à l’exception de celles qui sont admissibles à la couverture du type 1″

Alors évidemment comme personne ne comprend rien à ce charabia, futur Papa a appelé les services de l’immigration pour demander si une française en attente de parrainage pouvait bénéficier du PFSI… 3 appels, 39 minutes de mise en attente, 3 interlocuteurs … pas de réponses. Ils ne savent pas.

Apprendre à lire entre les lignes 

Finalement c’est cette phrase qui nous a permis de résoudre par nous même le problème :

Les bénéficiaires du PFSI doivent consulter un fournisseur autorisé du PFSI qui confirmera la grossesse auprès de l’administrateur des demandes de règlement du PFSI. Cette couverture sera accordée seulement après la confirmation.

Traduction en language courant : les bénéficiaire du PFSI donc ceux qui l’ont déjà, doivent consulter un fournisseur (= service public de santé ou professionnel de santé) qui confirmera votre grossesse auprès des services financiers du PFSI.

Donc les seules femmes enceintes qui ont droit au PFSI sont les réfugiées et demandeuses d’asile dont la demande est en cours de traitement.

DOOOOONC si vous n’êtes ni réfugiées, ni demandeuse d’asile mais êtes en attente de parrainage sans permis de travail … vous n’avez pas le droit au programme de santé intermédiaire. …. Allez comprendre ….

Publicités